Algérie-Poste

Le manque de liquidités refait surface



...

Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent le retour des longues files d’attente à l’entrée des bureaux de poste à travers de nombreuses localités du pays, principalement dans les grands centres urbains.

Le problème du manque de liquidités dans les bureaux de poste refait surface, en dépit des mesures prises par les pouvoirs publics pour régler ce phénomène endémique.

Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent le retour des longues files d’attente à l’entrée des bureaux de poste à travers de nombreuses localités du pays, principalement dans les grands centres urbains.

Cette situation, qui intervient en pleine période de Covid-19 et celle du versement des pensions de retraite et des ayants droit, pénalisent à nouveau les clients d’Algérie Poste, de plus en plus décriée pour sa gestion. Les scènes des personnes confrontées à de longues files d’attente, parfois au mépris des règles sanitaires et gestes barrières, n’ont pas manqué de susciter la grogne des Algériens.

Sur les réseaux sociaux, les internautes s’étonnent de la persistance du problème du manque de liquidités et réclament une solution définitive.

L’entreprise publique, qui gère pas moins de 22 millions de comptes postaux, éprouve des difficultés à enrayer ce phénomène.

Pour pallier au manque de liquidités dans les bureaux de poste, elle a pris une série de mesures. Récemment, l’entreprise a décidé de porter le plafond des retraits en espèces, dans tous les guichets de ses bureaux à travers le territoire national, à 200 000 DA au lieu de 100 000 DA.

Cette mesure relative à l’augmentation du plafond des retraits autorisés a été appliquée à partir du jeudi 14 janvier. Cette disposition s’inscrit «dans le cadre des efforts visant à améliorer les prestations d’Algérie Poste», a fait savoir Algérie Poste dans un communiqué. Elle vise également à réserver «un meilleur accueil à ses clients».

Plafonnement exceptionnel et assurances ministérielles

En août dernier, Algérie Poste avait plafonné de manière temporaire et exceptionnelle les opérations de retrait. Elle avait alors fixé un montant de 100 000 DA par client et par jour. L’entreprise publique avait aussi établi un nouveau calendrier pour répartir les dates de versement des pensions des retraités et des ayants droit.

Fin décembre, le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzar, affirmait sur les ondes de la Radio nationale que «le problème de liquidités est résolu, grâce aux efforts consentis pour encourager le paiement électronique».

Il a rappelé que son département «est en permanente coordination avec le ministère des Finances pour alimenter le réseau des postes en liquidités en quantités suffisantes». Selon lui, les retraits d’argent auprès des services d’Algérie Poste se sont chiffrés à plus de 4000 milliards de dinars pendant la période du 1er janvier au 30 novembre 2020.

La persistance du problème du manque de liquidités, depuis le début de la pandémie du coronavirus, a sérieusement ébranlé l’image et la crédibilité du gouvernement.

Les Algériens ont encore en mémoire les longues files d’attente devant les bureaux de poste, en juillet dernier, au plus fort de la crise de liquidités. Les retraités étaient alors payés au compte-gouttes à la veille comme au lendemain des fêtes de l’Aïd El Adha.

En guise de réponse à ce problème, le Premier ministre avait annoncé l’étalement pendant le mois du versement des salaires et retraites, l’augmentation des liquidités détenues par les bureaux de poste jusqu’à l’implication des banques et de la société civile.

Pour sa part, le président Tebboune avait instruit son Exécutif d’ouvrir une enquête pour déterminer les causes du manque de liquidités dans certaines banques et bureaux de poste. Cette enquête avait abouti au limogeage du directeur général de la Poste, ainsi que des cadres de l’entreprise. 


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites