Le variant britannique est entré dans la danse !



...

Le virus a, certes, reculé partout dans le monde, mais  les spécialistes n’écartent pas le danger d’un prochain tsunami. Aujourd’hui, lorsque je lis qu’un homme est mort quelques jours après avoir battu le pavé, j’avoue ne pas savoir comment qualifier le Hirak. 
À mes doutes vient s’ajouter le variant britannique qui a signalé sa présence en Algérie ! Qui va sensibiliser des populations qui doutent que ce nième variant de la Covid-19 n’est pas là pour faire du tourisme mais bel est bien pour étendre  la contamination ? Quand je parle de pandémie et de variants qui aggravent le taux de mortalité partout ailleurs, j’ai le sentiment de faire ma part en alertant, à mon humble niveau, sur le fait que l’on n’a pas fini d’enterrer ceux qui pensent qu’en lui résistant ils finiront par en anéantir les effets ! Je le fais en me disant qu’étant donné la situation sanitaire actuelle, il est plus indiqué d’agir ainsi que de courir dehors. S’il est incontestable que la majorité des Algériens, acquise au mouvement populaire, brûle d’envie de se joindre à celles et ceux qui rêvent de justice, de liberté et d’un rajeunissement des appareils qui paralysent le développement, défier la mort est irresponsable. Sinon que la colère ambiante, impuissante, pour l’heure, à faire tomber la issaba, indique à une administration qui ne dit pas tout sur la circulation du virus, sur les services saturés et le personnel médical à bout de force, comment elle s’y prendrait pour vaincre la pandémie ! Ceux qui défendent l’idée d’une immunité collective n’ont aucune notion des risques qu’ils font courir à une rue prête à braver le danger pour se faire entendre.  J’avais trouvé géniale l’idée privilégiée par des amis du corps médical de confier la sensibilisation à des footballeurs ou à des artistes qui jouissent d’une haute crédibilité morale et que l’on sait détachés du monde politique. Celui qui, à force de répéter que tout va bien, a cessé de convaincre. Parce que, soit on court après un poste et on ment pour faire plaisir à ceux qui nomment et dégomment, soit on s’en tient au serment que l’on a fait de sauver la vie et on privilégie la transparence.
M. B.


Lire la suite sur Le Soir d'Algérie.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites