Pétrole

début des travaux de la 14e réunion ministérielle des pays de l'Opep+



...

Les travaux de la 14ème réunion ministérielle des pays de l'Opep et non-Opep ont débuté jeudi par visio-conférence avec la participation du ministre de l'Energie et des mines, Mohamed Arkab. Cette réunion sera consacrée notamment à l'examen des perspectives d'évolution du marché pétrolier à court terme et devra décider des niveaux de limitation de leur production pour le mois d'avril et les mois suivants, en tenant compte des recommandations du rapport présenté lors de la 27ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi Opep et non-Opep (JMMC) sur le niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays participants à la Déclaration de coopération durant le mois de janvier 2021. A ce propos, M. Arkab a affirmé mercredi que le taux de conformité globale à l'accord de la limitation de la production pétrolière conclu entre l'Opep et ses alliés, a atteint en janvier 2021 un taux "très positif" dépassant les 100 %. S'exprimant en marge des travaux de la réunion du JMMC, le ministre de l'Energie a indiqué que le rapport d'évaluation du Comité technique conjoint sur le niveau des engagements de baisse de la production a confirmé le respect des quotas fixés en matière de réduction des niveaux de production. Cet engagement de la part des pays de l'Opep+ avait permis, selon le ministre, l'amélioration des prix du baril du pétrole qui se situent actuellement à plus de 63 dollars pour le Brent. Les pays de l'Opep+ avaient décidé, en décembre dernier, d'augmenter leur production pétrolière de 500.000 barils/ jour (b/j) à partir de janvier 2021, et convenu de la tenue chaque mois d'une réunion au niveau des ministres pour se concerter autour de la situation du marché pétrolier et de l'ajustement des niveaux de production, sachant que la réduction de la production de l'Opep+ devra passer de 7,7 mb/j à 7,2 mb/j. Lors de la réunion de janvier, les ministres des pays alliés avaient décidé de maintenir leurs niveaux de production actuels, mais ont accordé une exception à la Russie et au Kazakhstan pour augmenter leurs productions d'un total de 75.000 barils/jour, en prenant en considération les besoins énergétiques croissants de ces deux pays durant la période hivernale. APS Energie


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites