Gisement de Gara Djebilet

Un partenariat scellé avec un consortium chinois



...

La première option, qui sera mise en œuvre lors du lancement du projet, selon le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, «est l’utilisation du minerai à l’état brut, dans un délai de 24 mois».

Après des années de tâtonnements et d’annonces jamais suivies d’effet, le gigantesque projet de fer de Gara Djebilet se concrétise, dans le sillage de la signature hier d’un mémorandum d’entente (MoU) entre la société nationale de fer et d’acier Feraal et un consortium chinois composé des sociétés MCC, CWE et Heyday Solar.

La cérémonie de signature, qui s’est déroulée au siège du ministère de l’Energie et des Mines, est la première étape vers la concrétisation du projet, selon les déclarations du ministre du secteur, Mohamed Arkab, qui soulignera que la seconde étape, qui aura lieu dans trois mois, permettra la création de la société mixte algéro-chinoise dans le cadre de la règle 51/49 encadrant le partenariat dans les secteurs stratégiques.

Il précisera que le financement, dont le montant pourrait dépasser les 2 milliards de dollars, selon les estimations préliminaires non encore officielles, sera réparti entre les deux actionnaires, rappelant que l’Etat consacrera l’enveloppe nécessaire à ce projet qui relève du secteur des Mines, désormais classé secteur prioritaire dans le cadre de la stratégie économique du gouvernement,

«C’est la première fois dans l’histoire de ce gisement que nous parvenons à concrétiser un partenariat d’envergure avec un consortium de renommée mondiale, dont notamment la société MCC, notre partenaire technologique, un géant dans son domaine», a déclaré hier le ministre de l’Energie et des Mines.

«Nous avons enfin une plateforme qui servira de base au lancement du projet», insistera M. Arkab, qui soulignera en outre que l’entrée en production du gisement sera effective «dans un délai de 24 mois» ce qui permettra, selon lui, «de combler les besoins du pays, estimés en 2020, à 10 millions de tonnes», dont la majorité est importée actuellement.

Il déclarera, par ailleurs, que la première option, qui sera mise en œuvre lors du lancement du projet, «est l’utilisation du minerai à l’état brut, dans un délai de 24 mois». Il évoquera à ce propos la teneur en souffre du minerai, estimée à 8%, soulignant que «le partenaire chinois a trouvé la solution, consistant en un mélange du minerai du gisement avec le minerai de fer chinois, afin d’assurer la commercialisation du produit».

Le ministre précisera aussi que la troisième phase du projet consistera à créer le complexe qui produira 12 millions de tonnes/an, et ses réseaux de transport, avec «un réseau ferroviaire dont la concrétisation est examinée actuellement par un comité interministériel».

En attendant la mise en place de toutes les installations nécessaires, la production du minerai de fer sera acheminée, comme l’ont souligné les représentants des sociétés chinoises présents à la cérémonie de signature, «par une flotte de camions électriques». Le ministre précisera que l’acheminement se fera vers le port de Mostaganem, notamment.

Mohamed Arkab rappellera en outre que le méga-projet devrait générer plus de 3000 emplois, dont un millier lors de la première phase d’exploitation.

Selon lui, le projet «vise à assurer et sécuriser l’approvisionnement des aciéries nationales et sidérurgiques en matières premières, à exporter de grandes quantités, mais aussi à développer tout le sud-ouest de l’Algérie, au vu de son caractère structurel, et à contribuer de manière significative et décisive au développement du secteur minier».

Pour le ministère de l’Energie et des Mines, la société sidérurgique chinoise Metallurgical Corp Of China (MCC) possède de solides compétences dans la construction et le développement des mines, l’extraction de minéraux de fer et d’acier ainsi que des services de conseil technique.

CWE International Development and Investment, une filiale de China Three Gorges Corporation, possède pour sa part une vaste expérience dans le développement, la construction et l’exploitation de projets d’énergie renouvelable, alors que Heyday Solar est un fournisseur spécialisé de solutions de réseau électrique de précision et d’équipements clés.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites