Exclusif

Abdelli : « J’ai signé à Angers pour briller en Ligue 1 et taper dans l’œil de Belmadi »



...

Himad Abdelli, qui vient de s’engager avec le SCO d’Angers, déclare sa flamme pour les Verts.

Abdelli : « Je ne perds par espoir d’intégrer la sélection algérienne »

« La CAN 2023 est mon objectif mais je dois d’abord m’imposer en club »

 Il fait partie de cette nouvelle génération de joueurs franco-algériens qui montrent leur attachement pour l’Algérie à une période prolifique de leur carrière, Himad Abdelli, qui vient de s’engager pour trois saisons avec le SCO d’Angers, déclare sa flamme pour les Verts. Formé au Havre AC, ce prometteur milieu de terrain polyvalent, freiné par une blessure en début de saison, a quand même réussi à marquer 3 buts pour 1 passe décisive en Ligue 2 française. En pleine ascension, Abdelli, qui n’a pas encore bouclé ses 22 ans, est dans le radar de Djamel Belmadi depuis déjà un moment. Dans cet entretien, Himad nous évoque ses ambitions pour la nouvelle saison avec Angers en Ligue 1 française et son objectif d’intégrer au plus vite la sélection nationale algérienne.  

Himad, vous terminez une saison assez bonne sur plan personnel mais sur le plan collectif, vous avez raté l’accession avec Le Havre. Parlez-nous un peu de cela ?

 On a raté de peu l’accession encore une fois en Ligue 1, il fallait faire les play-offs et terminer 6e du classement, mais bon, c’était très serré comme d’habitude en Ligue 2. Maintenant me concernant, je crois avoir bien rempli ma mission cette année. Je suis revenu de blessure et malgré cela, j’ai pu reprendre ma place et j’ai réussi aussi quelques bonnes statistiques.

On a appris que la FAF vous  suit, avez-vous reçu un quelconque contact dans ce sens ?

Non. Pour le moment, j’entends parler de cette éventualité comme tout le monde dans la presse. C’est vrai qu’à un moment donné, mon nom était revenu en force comme potentiellement sélectionnable, mais je crois que la blessure qui m’avait éloigné des terrains pendant longtemps m’avait sorti des plans du sélectionneur national.

Nous avons appris aussi que Djamel Belmadi suit vos performances et que votre nom est dans une liste de joueurs appelés justement potentiellement sélectionnables…

C’est une très bonne chose pour moi d’apprendre que je suis suivi par le sélectionneur, c’est un plaisir et un grand honneur, mais pour l’instant, ne précipitons pas les choses surtout que je n’ai jamais reçu un appel officiel de la fédération. Ceci dit, cela me donne plus de confiance et d’envie d’aller de l’avant Inch’Allah.   

Dans votre tête c’est fini, c’est décidé, vous allez jouer pour l’Algérie…

C’est clair. Cette décision ne date pas d’hier. J’attends un clin d’œil du coach Djamel Belmadi mais cela passera par mes performances avec mon club.

Surtout que vous avez rallié un club de Ligue 1, le SCO d’Angers, où vous allez évoluer pour les trois prochaines saisons, n’est-ce pas ?

Effectivement, c’est un choix bien réfléchi. C’est le bon club pour continuer ma progression et améliorer mes qualités. C’est aussi une étape à franchir dans ma carrière. Cela me permettra de voir encore plus clair sur ce que je vaux réellement au niveau de la Ligue 1.

Et tenter aussi de convaincre Belmadi en s’imposant à Angers…

Voilà, pourquoi pas. A vrai dire, c’est l’objectif. Je travaille sans cesse pour y arriver Inch’Allah. C’est vrai qu’en sélection les places sont chères, mais je sais qu’avec le sérieux et la persévérance, cela deviendra possible.

Qu’est-ce que cela vous fait d’être soutenu et suivi sur les réseaux sociaux par beaucoup d’Algériens ?

C’est formidable ! C’est vraiment spécial d’être suivi par des fans algériens, alors que je n’ai pas encore porté ce maillot de la sélection. On sent qu’ils sont toujours derrière nous, et leur attachement pour l’Equipe nationale est tout simplement unique. Ils suivent tous les joueurs susceptibles d’être en Equipe nationale. Franchement, c’est incroyable !

Connaissez-vous des joueurs algériens ?

Je connais Mehdi Boudjemaa, c’est un bon ami et un copain. J’espère qu’il va aller en sélection, car j’ai appris qu’il a été retenu dans la liste élargie du sélectionneur national. Je connais aussi Larouci qui était aussi avec moi en formation au Havre AC.   

 Vous avez connu Zinedine Ferhat ?

Ah oui bien sûr, Zinou a beaucoup joué avec nous au Havre. C’est un très bon joueur avec des qualités humaines extraordinaires. C’est un bon ami.

 Donc, vous allez peut-être bien vous retrouvez un jour ensemble en équipe nationale algérienne…

Je l’espère bien. On a déjà tissé de bons liens entre nous et ce lien deviendra encore plus solide Inch’Allah si on se retrouve un jour en équipe d’Algérie.

 Vous avez certainement suivi l’élimination de l’Equipe nationale face au Cameroun, comment l’avez-vous vécue et que pensez-vous de cette désillusion ?

J’étais très triste comme tout Algérien. Après, pour revenir à cette élimination de l’Equipe nationale face au Cameroun, je crois qu’on a perdu sur des faits de jeu. Trop d’erreurs d’arbitrage, à mon avis. Je pense que tout le monde le sait.  Maintenant, il faut aller de l’avant et ne pas rester focaliser sur le passé. On doit bien se remettre et viser la prochaine CAN 2023.

Pour finir, la Coupe d’Afrique 2023 est votre objectif surtout qu’elle se jouera en fin de saison prochaine. Un commentaire ?

C’est vrai que c’est un honneur pour tout Algérien de jouer pour son pays pour moi, c’est un objectif. Seulement, je sais que je dois d’abord m’imposer en club avec le SCO d’Angers pour espérer venir en sélection. 

 Entretien réalisé par Moumen Ait KACI Ali


Lire la suite sur Le Buteur.

Photos droles d'animaux

Les 10 pays les plus chers au monde pour vivre

Quiconque envisage de voyager et de visiter de nouveaux pays, villes et civilisations, ou de s'installer dans un nouveau pays, et de commencer une vie différente de celle qu'il menait auparavant, devrait lire ce rapport avant de faire quoi que ce soit, car vous pourriez être choqué de connaître le coût de vie dans certains de ces pays très petits et moins connus du monde. Voici une liste des 10 pays les plus chers à vivre dans le monde, basée sur les frais d'hébergement et de subsistance d'une personne vivant dans la capitale de chaque pays, et selon la population.

Photos droles d'animaux

Tourisme: 10 villes moyennes pour s’évader en France

Voici une compilation de 10 villes moyennes pour s'évader en France.

Photos droles d'animaux

Les photos d'animaux les plus droles!

Voici une compilation de photos réelles d'animaux capturées dans des positions droles.

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

La vaccination contre le virus Corona (Covid-19) pourrait ouvrir les portes de voyages dans de nombreux pays cet été. Quels sont les pays les plus en vue qui ont annoncé l'ouverture de leurs portes aux touristes au cours de la période à venir?

Population du monde en 2100

Les 10 pays les plus peuplés du monde en 2100

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) prédit dans son dernier rapport que la population mondiale en 2100 sera de 10,88 milliards. Les pays les plus peuplés du monde ne seront plus les mêmes qu’aujourd’hui.

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites