Atelier à l’université Yahia-Farès de Médéa

Des portraits de personnalités et hommes de culture disparus 



...

Des artistes-peintres ont été conviés par la direction de la culture et des arts de Médéa à faire revivre les images des savants et hommes de science et de culture de la région par la réalisation de leurs portraits.

Dans ce cadre, un atelier s’est tenu les 4 et 5 de ce mois dans le hall de la bibliothèque centrale de l’université Yahia-Farès de Médéa. Il a regroupé une palette d’artistes plasticiens qui se sont adonnés au travail de reproduction de portraits de personnalités éminentes qui se sont illustrées sur la scène locale et internationale grâce à leurs travaux.

La tenue de l’événement est dictée par le souci de « préserver la mémoire locale et l’identité historique et nationale, et comme mesure permettant de faire connaître des pans du patrimoine local ». Dans cet objectif, le secteur de la culture et des arts, en coordination avec la plupart des partenaires et acteurs, y compris les artistes et les institutions culturelles, a pris l’initiative d’organiser cette manifestation culturelle et artistique qui a adopté les arts plastiques comme moyen de préservation du patrimoine local, a indiqué Salima Gaoua, directrice de la culture et des arts.

Pour ce faire, des artistes plasticiens locaux ont été invités à réaliser des portraits de certaines figures marquantes de la scène culturelle et artistique et dont les noms sont mentionnés dans les grandes publications, comme le professeur Mohamed Bencheneb 1869-1929), premier docteur en Algérie. Il est considéré comme l’un des plus éminents penseurs algériens du 20e siècle.

Il y a aussi le comédien et humoriste Hassan El-Hassani alias Hassan Bencheikh (1916-1987). Mais aussi les noms des autres personnalités, à l’instar de celle dont le nom a brillé sur la scène musicale nationale et qui a laissé une empreinte indélébile dans le monde de la chanson et de la musique, en l’occurrence Mahboub Batti (1919-2000). Auteur-compositeur, ses refrains continuent toujours de bercer des générations d’amateurs de musique et de belles mélodies.              

Le portrait du grand scénographe, Abdelkader Farrah (1926-2005) a été réalisé par le portraitiste qualifié et néanmoins artiste itinérant Ferhat Iliès. De renommée internationale, il a été scénographe à la Royal Shakespeare Company.

Des portraits du poète et comédien Mahboub Stambouli (1913-2000), du muphti Fodil Skender (1901-1982) et du poète et martyr Mohamed Arslan ont également été au menu des jeunes artistes-peintres qui ont mis leur talent pour faire découvrir ces personnalités qui ont légué un riche héritage intellectuel et religieux.    

 

 


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites