Jeux Olympiques -2024

Des résultats qui attendent une confirmation lors de l’année olympique



...

De l’avis de techniciens, les performances répertoriées au cours de l’année 2023 sont certes acceptables, surtout pour les disciplines concernées par les jeux Olympiques et Paralympiques, mais attendent une confirmation lors de l’année 2024, qui est « plus qu’importante », car elle permettra aux acteurs du sport national de faire un « discernement » entre disciplines porteuses et celles qui restent à la traîne. 

À quelques mois du coup d’envoi des JO-2024, 18 athlètes chez les valides ont composté, jusque-là, leur billet pour le rendez-vous parisien dans sept disciplines : boxe (5), athlétisme (3), tir sportif (3), cyclisme (2), aviron (2), voile (2), gymnastique (1), et seize (16) chez les paralympiens dans cinq disciplines : para-athlétisme (12), powerlifting (2), kayak (1), para-judo (1 athlète) et l’équipe de goalball (dames). Après avoir dominé le tournoi pré-olympique de Dakar, en septembre dernier, en décrochant cinq billets qualificatifs (3 dames et 2 messieurs), la boxe est, à l’heure actuelle, la discipline qui sera la plus représentée à Paris.

Possédant de réelles chances d’être médaillées à Paris, Roumaïssa Boualem (50 kg), Hadjila Khelif (60 kg) et Imane Khelif (66 kg) auront l’occasion de marquer l’histoire de la boxe algérienne. Leurs compatriotes masculins Jugurtha Ait Bekka (63,5 kg) et Mourad Kadi (+92 kg) possèdent également les capacités pour s’illustrer face aux meilleurs boxeurs du monde. En athlétisme, les demi-fondistes (800m), Djamel Sedjati (vice-champion du monde en 2022) et Slimane Moula, auront aussi l’occasion de briller sur la piste du Stade de France.

Après une saison 2023 difficile en termes de résultats, les deux coureurs auront à cœur de prendre leur revanche après avoir raté leur course en finale des Mondiaux-2023 à Budapest, l’été dernier (5e et 6e). Pour sa part, le triple sauteur Mohamed Taher Yasser Triki essayera de jouer les troubles-fêtes face aux spécialistes de la discipline, dont le champion du monde burkinabé Haugues Fabrice Zango. La discipline de tir sportif, avec ses trois qualifiés (Houda Chaâbi, Samir Bouchireb et Koceila Adoul), jouera ses chances à fond, tout comme le rameur Sid Ali Boudina (3e participation) et sa compatriote Nihad Benchadli.

Les deux derniers athlètes algériens qualifiés aux jeux Olympiques Paris-2024 sont les véliplanchistes Ramy Boudrouma et Amina Berrichi. La délégation sportive nationale aura la chance d’augmenter le nombre de qualifiés aux JO-2024, notamment en judo, avec Driss Messaoud et Amina Belkadi, lors des prochaines échéances de qualification qui se poursuivent jusqu’en juin 2024.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites