Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Fracturation hydraulique

Le Collectif national pour un moratoire sur le gaz de schiste tire la sonette d’alarme



Le Collectif national pour un moratoire sur les gaz de schiste en Algérie (CNMGS) s’insurge contre le recours à la fracturation hydraulique dans le sud du pays, en dépit de l’opposition citoyenne à l’exploitation de cet hydrocarbure non conventionnel.

«Le CNMGS dénonce l’éminence de nouvelles fracturations hydro-chimiques dans la région de In Salah, malgré le refus de la population locale mobilisée depuis plus de 100 jours pacifiquement et de façon déterminée et le refus des nombreux militants anti-gaz de schiste en Algérie », lit-on dans un communiqué rendu public dans la soirée d’hier mardi.

Le collectif affirme ainsi qu’ « il a été constaté sur le site du KM 35 la présence de quantités importantes de produits chimiques stockés dans des fûts mais aussi dans des sacs, ces derniers pouvant laisser s'échapper des produits chimiques dans l’atmosphère et, ce faisant, créer une irrémédiable pollution sur l’environnement et l

...


Lire la suite sur Algérie Focus.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites